Votez pour le trophée des lecteurs

Proposées par Le Progrès et la DDETS du Rhône, ces 5 candidates sont des femmes cheffes d’entreprise du Rhône, connues et réputées pour leur mérite, leur dévouement et leur engagement au service de l’entreprise. L'heureuse gagnante sera annoncée lors de la soirée de remise des trophées le 14 septembre 2022 !

Découvrez leurs portraits et votez pour la candidate de votre choix !

Photo Nathalie.jpg

Candidate 1

Nathalie CHAIZE

Créatrice de mode

J’ ai formé mon œil à l’épure pendant mes études d’architecture et ma jeunesse en Afrique m’ a donné le sens des couleurs, l’association de ces deux  éléments a façonné ma mode. Depuis une trentaine d’année je dessine une mode intemporelle, féminine, résolument moderne, dans un esprit rock chic.  

 

Mes collections s’adaptent aux différentes morphologies féminines. Je veux rendre les femmes plus belles et plus fortes. Je trouve mon inspiration dans les voyages, les expositions d’art, les musées et aussi dans les livres que j’ adore et la musique. J’aime me diversifier et explorer de nouveaux domaines créatifs, j’ai dessiné une chaise, une carafe, des coussins et des plateaux, des tenues de cuisinier...Tout me passionne, m’interpelle, me nourrit … 74e collections et toujours la même envie malgré le métier qui change, on fabriquait en France puis en Tunisie, au Maroc, en Bulgarie, en Inde, en Chine, et depuis plusieurs années 100% en Europe.

 

La mode c’est le reflet de la vie elle peut être parfois futile par certains aspects et parfois essentielle et donner de la force. J’en ai pour preuve mes diverses expériences caritatives, auprès des femmes en grandes difficultés à qui je donne des vêtements pour leur entretien d'embauche, auprès de femmes touchées par le cancer, dans le cadre d’un défilé avec des personnes déficientes visuelles, auprès des enfants malades …. À chaque fois des leçons de vie.

 

Je participe aussi à la vie économique en tant que Vice Présidente des Femmes Chefs d’ Entreprise et avec un mandat à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Par mon engagement, j’ essaye de rendre ce que la vie m’a donnée. 37 ans de mode, de vie et toujours l’envie alors si ça vous dit de vous associer à mon parcours votez pour moi et que le meilleur gagne !!!!

Photo Patricia.jpg

Candidate 2

Patricia GROS-MICOL

Fondatrice d'Handishare

Chez Handishare nous réalisons des missions d’assistance aux fonctions support de nos clients : en RH, Achats, Gestion, informatique ou Marketing. Une entreprise comme les autres au détail près que nos 37 salariés (c’est aussi mon cas suite à un accident de train à l’âge de 17 ans) sont presque tous en situation de handicap. Notre filiale HANDISHARE INTERIM propose également des missions sur tout type de métier.

 

Nos clients sont essentiellement de grands groupes basés sur tout le territoire national, mais aussi des PME régionales.

 

Nos clients plébiscitent l’agilité, les compétences et les valeurs d’Handishare et en oublient presque la réduction de contribution Handicap à laquelle ils ont droit en travaillant avec nous. Nous faisons changer le regard des entreprises sur le handicap.

 

En parallèle, nous déclinons nos valeurs dans un engagement RSE fort qui est l’ADN de l’entreprise (agrément ESUS).

 

Sur le plan familial, nous avons lancé en 2006 avec mon époux et nos 4 enfants un projet en faveur de l’un des pays les plus pauvres au monde : Madagascar (salaire mensuel de 30 € par habitant). Passionnée de photo, j’ai réalisé 2 livres dont la vente a permis de collecter plus de 200 000 € pour la construction de 10 écoles et la scolarisation de 1000 enfants.

En 2017, avec Handishare, nous avons lancé le projet MADASHARE qui a abouti en 2019 à un voyage humanitaire avec 15 de nos salariés en situation de handicap. Nous sommes partis à Madagascar pour donner des cours dans une des écoles construites, et sensibiliser à l’hygiène et au développement durable. Un film tiré de cette aventure humaine bénévole démontre qu’en France nous avons su conjuguer handicap et compétences et qu’à travers le projet Madashare, nous conjuguons handicap et dépassement de soi au service des autres.

Photo Solenne.jpg

Candidate 3

Solenne LEGROS

Fondatrice de l'agence FAT et l'Augusterie

Fondatrice de FAT, une agence de services dédiée aux lieux événementiels, et de l’Augusterie, son propre espace réceptif à Lyon, Solenne est une entrepreneuse dans l'âme qui se challenge au quotidien.

 

Après quelques années dans le secteur de la communication et de la sphère numérique, elle décide en 2018 d’apporter un regard neuf dans un domaine qui l’anime particulièrement : l’événementiel. Elle créé alors l’Augusterie en poussant le concept du « comme à la maison » jusqu’au bout puisqu’il s’agit aussi d’une habitation : la sienne ! Avec son franc penchant pour le vin, la gastronomie et l’art, elle fait de ce lieu « the place to be » pour les entreprises en quête d’espaces atypiques.  

 

Au cœur des tendances de son secteur et guidée par son instinct, elle décide il y a quelques mois de mettre son expertise au services d’autres lieux pour les accompagner sur toute la chaîne de compétences événementielles : la commercialisation de leurs espaces, la gestion du réceptif, l’optimisation de leur expérience client, leur valorisation au travers d’actions de communication, la formation de leurs équipes… Elle imagine alors FAT, la toute première agence de services s’adressant à tout lieu souhaitant développer une dynamique événementielle : restaurants, hôtels, châteaux, espaces 100 % réceptifs, bureaux, appartements… 

 

FAT compte déjà une dizaine de lieux dont certains acteurs incontournables de la vie lyonnaise : Zoo Art Show, Food Traboule, La Table Rose… 

 

Votez pour elle pour soutenir l’événementiel !

Photo Fara.jpg

Candidate 4

Fara MAROUNDOU

Présidente - fondatrice de Femmes Battantes

Il y a quelques années je suis arrivée à Lyon, j’avais 25 ans sans emploi, avec l’idée de poursuivre ma carrière d’animatrice radio et télévision. La première chose que m’a dit mon entourage fut : Tu n’as pas fait sciences Po, tu ne connais personne, donc tu n’as pas de réseau, alors abandonne ton projet. Ainsi je continuais à errer de Pole emploi à la mission locale, de la mission locale à l’AFPA du Rhône. Je ne savais pas quoi faire de ma vie.
 

Au détour d’une promenade avec une amie qui allait déposer des livres à sa mère en EHPAD, je découvre l’hébergement pour personnes âgées dépendantes. C’est à ce moment précis que je décide de devenir Directrice d’EHPAD. J’ai posé la question de savoir comment devient-on directrice ce type d’établissement : Il fallait devenir au préalable cadre de santé ? S’en est suivi un long chemin de formation et d’expériences professionnelles en qualité d’auxiliaire de vie, d’aide-soignante, d’infirmière puis finalement cadre de santé. Aujourd’hui, 17 ans après j’occupe un poste de Directrice d’EHPAD simultanément d’une formation dans le but d’obtenir le CAFDES.

 

Entre temps j’ai fondé l’association Femmes Battantes, un réseau social réel qui permet à celles qui n’osent pas se lancer dans l’entreprenariat, la formation, voire la reconversion professionnelle de vivre pleinement leur vie professionnelle. Deux fois par an, grâce au soutien de nombreux bénévoles, nous organisons des séminaires. Ces événements se déroulent en trois temps : Un showroom pour les jeunes créateurs à qui nous garantissons un portefeuille client. Les adhérents sont fortement poussés à consommer « Femmes Battantes ».

 

Ensuite, arrive le temps des égéries, où des personnalités viennent témoigner de leur retour d’expériences. En écoutant ces témoignages les participants s’interpellent : Si elle y est arrivée, pourquoi pas moi ? ce temps constitue une véritable source d’inspiration. A la fin, se déroule le speed dating pro. En binôme, chacun répond à trois questions : Quel est ton projet ? en quoi puis-je t’aider ? que peux-tu m’apporter ? Nous insistons sur la réciprocité du soutien, d’où notre slogan « Je te donne, tu me donnes, nous avançons ». Le confinement a montré que nous avons besoin de relations sociales humaines. Le réseau social réel 29 Femmes Battantes souhaitent contribuer à ce bel essor.

Photo Pauline fond jaune.jpg

Candidate 5

Pauline SICHE-DALIBARD

Directrice Générale et co-fondatrice de Bel Air Camp

Directrice Générale et co-fondatrice de Bel Air Camp, Pauline est diplômée de Grenoble Ecole de Management, mais également de l’Ecole de Pâtisserie d’Alain Ducasse. Elle est partie pour un périple d'un an en sac à dos en Amérique Latine avant de lancer Bel Air Camp. Mais en 2019, un incendie ravage le repère de ses 55 entreprises membres, les 300 explorateurs qui vivaient quotidiennement sur le site ont perdu bien plus que leur lieu de travail. Malgré cela, Pauline a su se relever, reconstruire Bel Air Camp en conservant sa communauté soudée, la #Bel Air Family, et aujourd’hui elle développe toujours plus de nouveaux projets pour agrandir le Réseau !

 

5 ans après le début de cette aventure, Pauline et son équipe réinventent au quotidien de nouvelles manières de travailler pour permettre à chacun, du stagiaire au chef.fe d’entreprise, de s’épanouir sur son lieu de travail !

 

Lorsqu’on se lance dans une expédition, on n’est jamais réellement préparé pour l’effort physique et pour la force mentale dont il faudra faire preuve. Comme un vaste voyage où le chemin devient plus important que le but, l’entrepreneuriat se joue sur le long terme. Il ne s’agit pas de courir un sprint, mais de tenir un marathon sur la distance.

 

Alors à Bel Air Camp, on a décidé d’embarquer pour l’expédition tous les audacieux, ceux qui se servent des échecs pour avancer, ceux qui changent de cap, tous ceux qui croient au changement et ceux qui œuvrent pour le voir se réaliser.

 

Parce que sauter dans le vide fait peur, parce que rechercher encore et encore jusqu’à trouver le bon chemin est éreintant, parce que la solitude est difficile, vous n’êtes pas seul.e.s dans ce voyage. 

 

Avec nous, d’autres aventuriers aux milles vies vous entourent et vous aideront à vous réaliser.

 

Prêt.e à embarquer pour l’expédition ? :)